Si les images s'affichent mal : cliquez ici
Pour retrouver notre Lettre d'information au format pdf : cliquez ici

 

La Lettre

d’information de la MSH de Dijon

 

Sommaire

. Editorial

. Les rendez-vous de la MSH de Dijon

. L’actualité des équipes de recherche

. La vie de la recherche en SHS

. Les appels d’offre

. Les appels à communication

. Vient de paraître

Directeur de publication :

Serge Wolikow


Conception - Réalisation :

Jean-Marc Bourgeon

 
 

Maison des Sciences de l’Homme de Dijon - UMS CNRS-uB 2739

Pôle d’Economie et de Gestion

BP 26 611 - 21 066 Dijon Cedex

Tel : 03 80 39 39 47

Fax : 03 80 39 52 51

02 juin 2010 - Pôle “Espaces et mutations”

Climats de Bourgogne et dégustation géosensorielle. Vers un renouveau du modèle de européen de dégustation - Conférence de Jacky Rigaux (Université de Bourgogne) organisée dans le cadre du cycle de conférences “Vigne et vin” de la Chaire UNESCO “Culture et Traditions du Vin” de l’Université de Bourgogne en partenariat avec la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon. Cette rencontre se tiendra à l’amphithéâtre Drouot (Faculté Chabot-Charny - Dijon) à partir de 20h00.

Contact : chaire.vin-culture@u-bourgogne.fr


09 juin 2010 - Pôle “Archives”

Chasse : conflits et relations d’enquête - Séance organisée dans le cadre du séminaire “Les Sciences sociales en pratique”. Interventions de Benoît Coquard (CMH-ETT) : “Une chasse de copains face au Capitalisme cynégétique" ; Héloïse Fradkine (OSC, Sciences Po Paris) : “Enquêter sur la chasse lorsque l’on présente a priori les caractéristiques d’une adversaire de la pratique” ; Julian Mischi (INRA-CESAER) : “Protester avec violence. Les actions militantes non conventionnelles des chasseurs”. Cette rencontre se tiendra en salle R10 (Pôle d’Economie et de Gestion - Université de Bourgogne) de 14h00 à 17h00.

Contact : julian.mischi@enesad.inra.fr


16 & 17 juin 2010 - Pôle “Patrimoines”

Banques et industries - Colloque organisé par l’Académie François Bourdon, en partenariat avec la Mission d’histoire de la Société générale, la MSH de Dijon et l’UMR Telemme (6570). Cette rencontre se tiendra au Château de la Verrerie et à l’Université Condorcet (71 -Le Creusot).

Contact : kharaba.afb@wanadoo.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


Ressources en ligne

Mise en ligne des actes des journées "Les territoires du communisme : élus locaux, politiques publiques et sociabilités militantes" (1er et 2 décembre 2009) sur le site du Centre d'Histoire Sociale du XXe siècle :  http://chs.univ-paris1.fr/spip.php?article192. Ces journées avaient été organisées par Emmanuel Bellanger (CHS-CNRS) et Julian Mischi (CESAER-INRA) avec le soutien de différents partenaires dont la MSH de Dijon.


Actualités du service de documentation scientifique

Les enregistrements audio et fichiers de présentation de la journée du 29 avril 2010 consacrée à HAL-SHS sont disponibles sur le site internet de la MSH.

Pour les consulter : <cliquez ici>

contact : agnes.viola@u-bourgogne.fr


Haut de page

01 juin 2010 - Laboratoire de Socio-Psychologie et Management du Sport - EA 4180

Séminaire 9 du Master 2 Recherche - Interventions de Virginie Hurtel et Khaled Saimouaa. Cette rencontre se tiendra en Salle 129 de l’UFR STAPS (Université de Bourgogne) de 14h00 à 17h00.

Contact : Celine.Lachot@u-bourgogne.fr


03 juin 2010 - ARTéHIS - UMR CNRS-uB 5594

Nature et culture - Séminaire d’ARTéHIS.  Cette rencontre se tiendra en salle 107 (Pôle d’économie et de gestion - Université de Bourgogne) à partir de 10h00.

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


03 juin 2010 - IUFM de Bourgogne

Le manuel scolaire, un objet de recherche en histoire. Exemple : La Libération de la France à travers les manuels (du 1er degré) de la IVème République.  Intervention de Nicole Vernay-Carron, (MCF en Histoire à l’IUFM de Bourgogne) dans le cadre du séminaire “Recherches interdisciplinaires en formation des enseignants”. Cette rencontre se tiendra à l’IUFM (Site départemental de Mâcon - 9 rue de Flacé) à partir de 14h00.

Contact : lapostol@dijon.iufm.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


3 & 4 juin 2010 - Centre Georges Chevrier - UMR CNRS-uB 5605

La fin d'une évidence : la peine de mort et ses alternatives à l'époque moderne - Colloque coordonné par Luigi Delia et Fabrice Hoarau. Cette rencontre se tiendra à l’Académie des sciences, arts et belles lettres (5 rue de l'Ecole de Droit - 21000 Dijon) de 9h30 à 17 h. 30.

Contact : fabrice.hoarau2@wanadoo.fr, luigidel@gmail.com

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


4 juin 2010 - Centre Georges Chevrier - UMR CNRS-uB 5605

Archive(s), image(s) et récit(s) dans l'art contemporain - Journée d'étude coordonnée par Valérie Dupont et Bertrand Tillier. Cette rencontre se tiendra en Salle du conseil de droit (Bâtiment Droit – Université de Bourgogne) de 10h00 à 17h00

Contact : bertrand.tillier@u-bourgogne.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


7 juin 2010 - Centre Georges Chevrier - UMR CNRS-uB 5605

Les relations entre les partis communistes français et italiens - Séminaire “Archives et sources du communisme - regards croisés : acteurs et archivistes” coordonné Serge Wolikow, Jean Vigreux, Alexandre Courban. Cette rencontre se tiendra aux Archives départementales de Seine-Saint-Denis (18 av. du président Salvador Allende - 93000 Bobigny) de 14h30 à 16h30

Contact : alexandre.courban@gmail.com


9 & 10 juin 2010 - Ecoles Doctorales LISIT et LETS

Pour la troisième année consécutive, les écoles doctorales LISIT (uB) et LETS (uFC) organisent un colloque interdoctoral “Jeunes Docteurs en SHS” qui se tiendra à Besançon. Cette manifestation réunira 14 docteurs 2009 de nos deux universités qui présenteront leurs recherches distinguées par leur qualité ou leur originalité.

Contact : edlisit@u-bourgogne.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


09-12 juin 2010 - Laboratoire de Socio-Psychologie et Management du Sport - EA 4180

Recherche et environnement : quelle place pour les Sciences Humaines et Sociale - Colloque organisé par l’Association pour la Recherche en Psychologie Environnementale (ARPEnv) en collaboration avec le SPMS. Cette rencontre se tiendra à l’UFR STAPS (Université de Bourgogne).

Contact : Celine.Lachot@u-bourgogne.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


10 juin 2010 - Centre Georges Chevrier - UMR CNRS-uB 5605

Base de données et histoire de la Justice - Journée d'étude coordonnée par Jean-Claude Farcy. Cette rencontre se tiendra en Salle 319 (Bâtiment Droit- Université de Bourgogne) de 9h00 à 17h30

Contact : Jean-Claude.Farcy@wanadoo.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


11 juin 2010 - Séminaire de Sociologie

Intervention de JR Binet (MCF Droit) dans le cadre du Séminaire “vulnérabilité”. Horaire et lieu à préciser.

Contact : florent.schepens@u-bourgogne.fr


15 juin 2010 - Pôle Ressource Recherche/Action sociale/Formation

La biographisation des parcours : un enjeu de construction identitaire entre formation et pratiques professionnelles en travail social - Journée d’études organisée par Rose-Marie Serra. Cette rencontre se tiendra à l’IRTESS (2, rue professeur Marion – Dijon) de 17h30 à 19h30.

Contact : mdacosta@irtess.fr


16 juin 2010 - Centre Georges Chevrier - UMR CNRS-uB 5605

Pierre Broué, un historien engagé dans le siècle - Journée d'étude coordonnée par Georges Ubbiali. Cette rencontre se tiendra en Salle 319 (Bâtiment Droit- Université de Bourgogne) de 10h00 à 17h30

Contact : Georges.Ubbiali@u-bourgogne.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


16-18 juin 2010 - THéMA - UMR CNRS-uB 6049

Gares et territoires de la grande vitesse ferroviaire. Enjeux de la localisation des gares européennes de la grande vitesse ferroviaire et observation des effets territoriaux des gares du TGV Rhin-Rhône (France) - Colloque international et pluridisciplinaire organisé par le Laboratoire ThéMA, CNRS UMR 6049 (Université de Bourgogne et Université de Franche-Comté). Cette rencontre se tiendra à Dijon et Besançon.

Contact : colloquegares@univ-fcomte.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


18 juin 2010 - CREDESPO - EA4179

Le logement du majeur vulnérable - Colloque organisé par le CREDESPO. Cette rencontre se tiendra à l’amphithéâtre Scelle (Extension - Droit - Université de Bourgogne) de 9h00 à 17h00.

Contact : credespo@u-bourgogne.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


18 juin 2010 - Laboratoire d’Economie et de Gestion (LEG) - UMR CNRS-uB 5118

L’économétrie spatiale - Séminaire de l’équipe AMIE du LEG - Interventions de J. Dube, C. Baumont, et D. Legros : “Les méthodes d’économétrie spatiale dans un contexte spatio-temporel : proposition d’une approche intégrée” et de C. Baumont et R. Guillain : “Institutions, spillovers and growth in a Cross section of Cities : the case of European Metropolises, 1990 to 2005”. Cette rencontre se tiendra en salle 318 (Pôle d’économie et gestion - Université de Bourgogne) de 10h00 à 12h00.

Contact : amelie.guittet@u-bourgogne.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


23-26 juin 2010 - CIMEOS - EA 4177

Au coeur et aux lisières des SIC - 17ème congrès de la Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication (SFSIC) organisé par le laboratoire CIMEOS. Cette rencontre se tiendra à l’Université de Bourgogne (Bâtiment Droit-Lettres et IUT).

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


24 juin 2010 - Unité de recherche “Développement professionnel et formation” & équipe “Didactique professionnelle” d’Eduter / AGROSUP Dijon

Interventions de Gérard Vergnaud (DR émérite au CNRS)  dans le cadre du séminaire “Travail, Apprentissages et Formation” (TAF). Cette rencontre se tiendra en salle 405 (Tour Erames - AgroSup Dijon) de 10h00 à 16h30.

Contact : chantal.naudet@educagri.fr


24 & 25 juin 2010 - Centre Georges Chevrier - UMR CNRS-uB 5605

Le soignant et la mort - Colloque coordonné par Florent Schepens. Cette rencontre se tiendra à l’Amphithéâtre Eicher (Pôle AAFE – Université de Bourgogne) à partir de 9h00.

Contact : florent.schepens@u-bourgogne.fr
Pour en savoir plus : <cliquez ici>


24-26 juin 2010 - Centre Interlangues Texte, Image, Langage (TIL) - EA4182

Texte et image : la théorie au XXIè siècle. Word and Image : Theory in the 21st century - Colloque international coordonné par Sophie Aymes et Laurent Mellet (Université de Bourgogne). Cette rencontre se tiendra à l’amphithéâtre Mathiez (Université de Bourgogne).

Contact : centre.interlangues@u-bourgogne.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


24-26 juin 2010 / 9-11 septembre 2010 - ARTéHIS - UMR CNRS-uB 5594

Cluny, le monachisme et la société au premier âge féodal (880-1050) - Colloque international coordonné par Chantal Palluet (Université de Bourgogne) et Françoise Vannotti (Société d’histoire de la Suisse romande).  Cette rencontre se tiendra au théâtre de Cluny.

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


28 & 29 juin 2010 - Laboratoire d’Economie et de Gestion (LEG) - UMR CNRS-uB 5118

Séminaire d’avance de thèses - Journées coordonnées par Eric Mencarelli (LEG-CERMAB). Cette rencontre se tiendra au Pôle d’économie et de gestion (Université de Bourgogne). Horaire à préciser.

Contact : remimencarelli@yahoo.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


29 juin 2010 - IREDU - UMR CNRS-uB 5225

Les déterminants de la réussite en 1ère année de licence - Intervention de Cathy Perret (IREDU). Cette rencontre se tiendra en salle 135 (Pôle AAFE - Université de Bourgogne). Horaire à préciser.

Contact : jean.francois-giret@u-bourgogne.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


29 juin 2010 - Chaire UNESCO “Culture et Traditions du Vin”

Les climats de Bourgogne, une expression de la foisonnante richesse de la condition humaine -  Conférence de Jean-Robert Pitte, Professeur de Géographie et d’Aménagement à l’Université Paris-Sorbonne et membre de l’Institut (Académie des Sciences morales et politiques). Cette rencontre se tiendra à la Salle Haute du Cellier de Clairvaux (27 Boulevard de la Trémouille, à Dijon) à 17h00.

A l’heure où la Bourgogne prépare le dossier de demande d’inscription des climats sur la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO, il importe de réfléchir à ce que cette conception apporte à la culture universelle. Par l’attention qu’elle oblige à porter à l’environnement local, par les risques qu’elle oblige les viticulteurs à prendre, elle est une belle invitation au dépassement de soi, une belle métaphore de la condition humaine”.

La conférence sera suivie d’une dégustation au Cellier. Cet événement, programmé dans le cadre du cycle de conférences autour de la candidature des climats du vignoble de Bourgogne au Patrimoine mondial de l’Unesco, est organisé par l’Association éponyme et par la Chaire UNESCO “Culture et Traditions du Vin” de l’Université de Bourgogne. Entrée libre et gratuite.

Contact : chaire.vin-culture@u-bourgogne.fr


Haut de page

Service Commun de la Documentation de l'université de Bourgogne

Le site internet du Service Commun de la Documentation de l'université de Bourgogne fait peau neuve. Il offre désormais la possibilité d'interroger plusieurs types de ressources en une seule recherche. Par exemple, parmi les livres imprimés, les titres des revues en ligne et les articles en texte intégral. Il permet également de bénéficier de services associés, notamment :

- demandes de Prêt entre bibliothèques ;

- possibilité de conserver 20 notices dans un panier pour les retrouver à la prochaine visite sur le portail ;

- possibilité de s'abonner à une recherche et d'être alerté par courrier électronique des nouveaux résultats

L'adresse du site n'a pas changé : http://scd.u-bourgogne.fr


Trente ans d’archéologie médiévale en France. Un bilan pour un avenir

A l’occasion de la récente sortie des actes de son congrès organisé en juin 2006, la Société d’archéologie médiévale organise à Paris le jeudi 17 juin à partir de 10h00 un débat public consacré à l’avenir de l’archéologie médiévale. Trois interventions de spécialistes présenteront la situation actuelle et l'avenir. Seront présents Sophie Archambault de Beaune, directrice scientifique adjointe de l’InSHS (CNRS), Marc Drouet, sous‐directeur de l’archéologie à la direction générale des patrimoines du Ministère de la Culture et de la Communication, et Jean‐Paul Jacob, président de l’INRAP.

Contact : Jean‐Michel.Poisson@ehess.fr


Archivage à long terme pour l'archive ouverte HAL (Hyper Article en Ligne)

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL développée par le Centre pour la communication scientifique directe (CCSD) du CNRS bénéficie désormais d’un archivage à long terme au Centre informatique de l’enseignement supérieur (CINES). Créée en 2000 par le CNRS, la plateforme HAL recueille et diffuse en accès libre plus de 2000 nouveaux articles scientifiques par mois émanant d’établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers ou de laboratoires qu’ils soient publics ou privés.

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


Grand emprunt : guide pratique

Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche crée un espace dédié au Grand emprunt et au programme investissements d'avenir. Son contenu sera régulièrement mis à jour avec des informations pour aider les candidats à construire leur projet (glossaire, fiches de présentation des actions, etc.).

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


Recrutement de doctorants à la MSH Ange-Guépin (Nantes)

Dans le cadre du programme de recherche UCAP (Usages des chiffres dans l’action publique territoriale), la Maison des Sciences de l’Homme Ange-Guépin de Nantes recrute un(e) doctorant(e) pour une thèse en sciences économiques ou en science de gestion sur le thème de “l’emploi dans l’économie sociale” et un(e) doctorant(e) pour une thèse en sociologie sur le thème de “Pauvreté et trajectoires”. Date limite de candidature : 25 juin 2010

Contact : marion.lelay@univ-nantes.fr – Tel : 02 40 48 30 88


Haut de page

Bourse de doctorat - Chaire Unesco “Culture et traditions duVin” - Université de Bourgogne

Dans le cadre de sa politique internationale, la Chaire UNESCO “Culture et Traditions du Vin” de l’Université de Bourgogne attribue pour l’année universitaire 2010/2011 une Bourse de Stage de Recherche (5 mois à l’Université de Bourgogne) à un étudiant étranger inscrit en doctorat dont les travaux portent (toutes disciplines acceptées) sur les thématiques développées par la Chaire Unesco “Culture et Traditions du Vin” de l’Université de Bourgogne. Montant de la bourse : 5 000 €.

Les dossiers de candidature devront parvenir au secrétariat de la Chaire, sous format papier ou électronique, pour le 1er octobre 2010 dernier délai, à l’attention de Jocelyne Pérard, Responsable de la Chaire Unesco “Culture et Traditions du Vin” (chaire.vin-culture@u-bourgogne.fr).

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


Bourse d’excellence - Chaire Unesco “Culture et traditions duVin” - Université de Bourgogne

Une bourse d'excellence de 10 000 Euros, niveau Master II, est attribuée chaque année à un étudiant étranger souhaitant travailler sur les thématiques portées par la Chaire UNESCO “Culture et Traditions du Vin” (toutes disciplines confondues) et suivre son année académique à l'Université de Bourgogne. Date limite de dépôt des dossiers : 15 juillet 2010

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


Appel à candidature pour une allocation doctorale de recherche portant sur "Qualité, territoires et produits alimentaires" - Cluster Plantacter

Dans le cadre de sa politique de soutien à la recherche universitaire, la Région Rhône- Alpes propose une allocation doctorale de recherche (ADR) en géographie portant sur le sujet “Qualité, territoires et produits alimentaires”.

Les candidat(e)s intéressé(e)s doivent se manifester avant le mercredi 16 juin 2010 à midi auprès du Laboratoire d’études rurales, Université Lyon 2, Unité de recherche au sein de laquelle sera préparée cette thèse.

Contacts : kissia.ravanel@cegetel.net ou Claire.Delfosse@wanadoo.fr

Pour en savoir plus : <cliquez ici>


Haut de page

Elie Sadigh, La financiarisation : capital contre travail. Les traders au service des bandits des temps modernes, Editions L’Harmattan, 133 p., Paris, 2010

Les financiers sont devenus les maîtres du monde. Ils font croire, à l'aide de théories économiques, que l'épargne donc la financiarisation est indispensable et que la circulation des capitaux financiers favorise la croissance de l'économie mondiale. L'auteur démontre que l'épargne n'est pas une nécessité absolue et propose une réforme de ces systèmes afin d'articuler systèmes bancaires nationaux et système monétaire et financier international.

ISBN : 978-2-296-11243-8

Prix : 13 €


Christian Trottman, Benoît XII. La Vision béatifique, éditions Docteur angélique, 162 p.  Avignon, 2009

La mort est l’échéance qui préoccupe tout homme. Pour certains c’est la fin de tout et la disparition dans le néant. L’espérance des chrétiens est tout autre. Ils espèrent la résurrection des corps et le retour du Christ en gloire au jugement dernier. Mais en attendant que deviennent les âmes ? Cette question s’est posée tout au long de l’ère chrétienne, mais c’est le troisième pape d’Avignon, Benoît XII qui fut amené à définir en 1336 la doctrine de l’Église à ce sujet dans la constitution Benedictus Deus, au terme d’une controverse théologique qui agita toute l’Europe de son temps. Sa constitution garde une actualité aujourd’hui encore non seulement pour les chrétiens, mais encore pour tous ceux qui se soucient d’une vie après la mort.

ISBN 978-2-9527315-8-4

Prix : 15 €


Christian Trottman (dir.), Vie active et vie contemplative au Moyen Age et au seuil de la Renaissance, Collection de l’Ecole Française de Rome - 423, Rome, 2009

Ce volume rassemble les actes de deux colloques internationaux organisés dans le cadre d’une convention tissée par Ch. Trottmann entre l’école Française de Rome et le Collège International de Philosophie, qui se tinrent à Rome en juin 2005 et à Tours en octobre 2006. Héritée du monde antique, dans ses composantes juive et hellénique, explorées en première partie de ce livre, la distinction des genres de vie active et contemplative connaît de profondes modifications au Moyen Age, tant au plan des théories abordées dans une seconde partie que des réalisations concrètes analysées dans la troisième. Oubliant la vie de volupté, elle se concentre en une opposition binaire entre Marthe et Marie, tout en intégrant le rôle des prêtres, cherchant éventuellement pour eux et pour d’autres une vie mixte. Pourtant, elle structure profondément la pensée philosophique comme la société médiévale.

ISBN : 978-2-7283-0857-6

EAN : 9782728308576

Prix : 72 €


Nouveautés des EUD


Chloé Deroy (dir.), Vladimir Nabokov : Icare russe et Phénix américain, EUD, 15x23 cm, 162 p., Dijon, 2010

Si Nabokov déclarait « penser en images », l’écriture n’en reste pas moins le temps de la « mise en mots » où se pose inévitablement le dilemme entre deux langues.  Articulé autour du changement de « langue de plume » auquel a dû se soumettre l’écrivain (abandon du russe au moment même où il prenait son envol littéraire, pour renaître de ses cendres sous une élégante plume américaine), cet ouvrage propose une étude transversale de l’oeuvre de Nabokov alliant humour et scientificité.

ISBN 978-2-915611-55-7

Code SODIS : F229579

Prix : 20 €


Antoine Follain (dir.), Une société agronomique au XVIIIe siècle. Les Thesmophores de Blaison en Anjou, EUD, 15x23 cm, 280 p., Dijon, 2010

Cet ouvrage présente et commente toutes les archives, projets, programmes et mémoires d’une petite société agronomique angevine dite des « thesmophories » (du nom des fêtes se déroulant en Grèce antique en l’honneur de Déméter, déesse de l’agriculture) de Blaison-en-Anjou. Bien que n’ayant fonctionné que deux années (1776-1777), cette société savante a abattu davantage de travail que le bureau de la société royale d’Angers en vingt-cinq ans.

ISBN 978-2-915611-56-4

Code SODIS : F229566

Prix : 25 €


Marie-Hélène Boblet et Bernard Alazet (dir.), Écritures de la guerre aux XXe et XXIe siècles, EUD, 15x23 cm, 194 p., Dijon, 2010

Fiction ou témoignage, la littérature de la guerre soulève de nombreuses questions. Cet ouvrage étudie les rapports entre littérature, histoire et politique, à la lumière des générations successives depuis celle des Hussards jusqu’à celle qui, née dans les dernières décennies du vingtième siècle, entre en littérature à l’orée du vingt-et-unième.

Ces générations font face à des problèmes différents à la fois sur les plans esthétique, philosophique et moral. Les écrivains de la seconde guerre mondiale se posent la question de l’engagement et de ses modalités, tandis que les contemporains doivent affronter ce qui semble être une perte totale de sens de la guerre.

ISBN 978-2-915611-57-1

Code SODIS : F229595

Prix : 20 €


Jacques Bonnet, Rosette Bonnet et Daniel Raichvarg (dir.), Les savoirs communicants. Entre histoire, usages et innovations, EUD, 15x23 cm, 178 p., Dijon, 2010

Entre traditions et innovations, les vecteurs des savoirs changent. Cet ouvrage s’intéresse à l’apparition de nouveaux rapports aux savoirs et aux nouvelles pratiques qu’ils induisent. Convoquant la sociologie, la psychologie sociale ou encore l’histoire des sciences et des usages, les différents articles de ce volume traitent notamment de l’impact du numérique et de la dématérialisation de l’information au regard de l’émergence de nouveaux processus de diffusion des savoirs dans les organisations et les médias. Plusieurs questions se posent devant de telles évolutions : ne sommes-nous pas amenés à revisiter nos modèles sociaux et cognitifs vis-à-vis des savoirs ? À l’aide de quels référents, pour quelles lectures et pour quelles mutations ?

ISBN 978-2-915611-58-8

Code SODIS : F229609

Prix : 20 €


Haut de page

Cette dernière livraison de la lettre de la MSH de Dijon vient clore l’année universitaire. Elle est en même temps l’occasion de revenir sur ce qui a été accompli et ce qui s’annonce. On ne peut ignorer les évolutions nationales dans la mesure où elles  représentent un contexte dont les chercheurs doivent prendre la mesure. Parallèlement, comment ne pas être attentif à la situation de la recherche sur nos campus au moment où les uns et les autres anticipent son avenir ?

La construction du bâtiment de la MSH est  emblématique de la persévérance  des enseignants et des chercheurs des sciences humaines et sociales qui, depuis le début des années 2000 se sont mobilisés pour donner au pôle SHS toute sa place dans le dispositif scientifique de l’université de Bourgogne. L’organisation de la recherche, notamment interdisciplinaire, suppose la poursuite de cet effort commun du côté des équipements scientifiques. Sur ce point, les chercheurs doivent les envisager comme une question centrale sans s’en remettre à d’autres pour définir leur périmètre et leur conception. Loin de s’opposer aux débats sur les grandes thématiques d’avenir, ils représentent en grande partie la condition de leur possibilité. La recherche en SHS réclame aujourd’hui des équipements d’excellence permettant non seulement de rassembler les données quantitatives sur la société, mais également d’effectuer des opérations lourdes  de numérisation avancée sur l’écrit, l’image et le son. Dans cette perspective, la MSH de Dijon développe depuis plusieurs années un Centre de Ressources Numériques qui s’inscrit dans le programme national d’infrastructures de recherche. En collaboration étroite avec la MSH de Besançon, dans le cadre du PRES,  elle envisage de tenir toute sa place dans la politique nationale d’investissement dans les équipements, en répondant aux prochains appels à projet dans ce domaine. L’implication des chercheurs dans l’élaboration de ces réponses collectives sera décisive pour leur conférer la qualité qu’elle réclame.


Serge Wolikow

Directeur de la MSH de Dijon

Informations

Pour apporter une information ou contribuer à la prochaine lettre électronique : cliquez ici

Pour vous désabonner à la Lettre d’information de la MSH : cliquez ici

L’intime à ses frontières - Colloque pluridisciplinaire et international - 8 et 9 avril 2011

Le Centre Interlangues de l’université de Bourgogne organise un colloque international et pluridisciplinaire sur le thème L’intime à ses frontières les 8 et 9 avril 2011. Croisant des approches variées émanant de littéraires, de linguistes, d’historiens, de juristes et de spécialistes des sciences de la communication, le colloque permettra d’aborder l’intime à des époques où la notion ne va pas de soi. En effet, aussi bien pendant la période qui précède l’« invention » de l’intime au XVIIIe siècle que pendant celle qui, après les années 1960, se caractérise par une intimité « surexposée » et donc menacée, apparaissent de nouvelles délimitations du champ du concept. Écartant à dessein la grande époque où s’opère la conquête du droit à l’intime, le colloque s’intéressera à ce qui préfigure l’intime ou à ce qui en reste lorsque la sphère collective ou publique est, ou redevient, la plus prégnante.

La réflexion portera sur les seuils temporels et spaciaux de la notion. Saisi à des époques frontalières, l’intime sera étudié de façon à déterminer les glissements sémantiques ou notionnels observables en période de mutation ; il sera également abordé dans sa dimension spatiale de façon à explorer les différentes pratiques et représentations de l’intime dans les différents pays européens et à délimiter les contours mouvants des espaces (concrets ou imaginaires) qui lui sont dévolus dans les différents discours (littéraires, filmiques, juridiques, journalistiques…). L’angle adopté sera celui de l’interdisciplinarité de façon à montrer comment une série de pratiques et de discours (convergents ou non) se conjuguent pour faire affleurer un nouveau sentiment ou une nouvelle conception de l’intime qui engage un certain nombre d’enjeux éthiques et esthétiques.

On pourra aborder, entre autres, les points suivants :

1. Comment et où l’intime trouve-t-il à se créer, puis à se dire ou à se montrer, lorsque la sphère publique ne lui laisse pas de place ? Pouront être considérés, par exemple, les questions taxinomiques liées à l’émergence de la notion mais encore les différents lieux investis par l’intime suivant les époques ainsi que les phénomènes de déplacements qui affectent pratiques et discours en fonction de la façon dont s’opère le clivage entre intime et public.

2. Comment les règles publiques de la société (justice, administration) contribuent-elles à façonner notre représentation de l’intime ? Quelle place réservent les discours constitués (médical, journalistique, religieux etc) à la question de l’intime ? Des notions telles que « for intérieur », « intime conviction », « personne privée » ou « droit à l’intimité » pourraient être considérées.

3. Quels sont les rapports entre le politique et l’intime ? Dans quelle mesure la reconnaissance ou le refus d’un droit à l’intimité sont-ils significatifs d’un ordre social ? Dans quelle mesure les formulations de la vie en société impliquent-elles un discours sur la vie intime ?  En quoi ces pratiques varient-elles d’un pays à l’autre ?

4. L’existence d’une intimité est-elle compatible avec l’omniprésence de l’image ?

Les  communications se fonderont soit sur l’analyse de pratiques sociales et historiques, soit sur l’analyse de représentations artistiques de l’intime à l’une des périodes concernées.

Les propositions de communication devront concerner l’une des deux époques retenues (la période antérieure à 1700 ou les années postérieures aux années 1960). Elles devront comprendre un titre et un résumé et indiquer clairement l’angle adopté (historique, juridique, littéraire…) ainsi que l’institution de rattachement de l’auteur. Elles seront à adresser pour le 15 septembre 2010 à Sylvie Crinquand (sylvie.crinquand@u-bourgogne.fr) ou à Paloma Bravo (paloma.bravo@u-bourgogne.fr).


Pour un renouveau de l’économie politique - Association française d’économie politique - Premier congrès  - Lille - 9 & 10 décembre 2010

Le Congrès annuel de l’AFEP a pour vocation de rassembler chaque année les membres de l’association. Il doit articuler deux dimensions : échanges proprement scientifiques (1) et organisation institutionnelle du champ académique (2).

(1) L’AFEP veut revivifier le pluralisme, théorique et méthodologique, en analyse économique. Pour ce faire, il s’agira chaque année de faire le point sur les recherches en cours et les pistes exploratoires dans tous les domaines de recherche en économie politique, en mobilisant et en cherchant à faire dialoguer le plus grand nombre d’approches (par exemple : économie post-keynésienne, néokeynésienne, économie des conventions, approches standard étendues, approches évolutionnistes, institutionnalismes, économie sociale et solidaire, philosophie économique, socioéconomie, approches marxistes, critique de l’économie politique, économie autrichienne, école de la régulation, etc.). Bien sûr, les communications en provenance d’autres sciences sociales (sociologie économique, gestion, anthropologie économique, histoire économique) sont les bienvenues pour autant qu’elles s’inscrivent dans les lignes thématiques et cherchent à dialoguer avec les approches économiques. Les thématiques sont :

- Accumulation, croissance, crises

- Travail, emploi, formation, protection sociale

- Relations économiques internationales, mondialisation, développement

- Histoire de la pensée, théorie générale, philosophie économique, épistémologie

- Régulation, droit, services publics, politiques économiques

- Santé, éducation, démographie, culture

- Relations industrielles, stratégies des firmes, gouvernance d’entreprise

- Jeux, expérimentations, psychologie, comportements, socialisation

- Répartition des richesses, justice sociale, inégalités, pauvreté

- Thème d’actualité (à définir chaque année) :

Thème de 2010 : “Crise de l’économie, crise de la science économique ?”. La crise financière, économique et écologique, qui frappe à des niveaux divers l’ensemble des pays du monde, interroge notre profession d’économiste quant à la pertinence et à l’utilité sociale de ses productions scientifiques. Ne pas avoir anticipé la crise et ne pas avoir grand-chose à en dire contribuent à décrédibiliser notre profession. Pour autant, ce constat s’applique-t-il de la même façon à tous les courants d’analyse économique ? Ou révèle-t-il simplement les limites d’un type d’approche, devenu l’alpha et l’omega de l’analyse économique mobilisée par les élites étatiques et économico-financières ? La structuration du champ académique est-elle responsable de cette “imprévoyance”, voire de cette cécité ? Comment faire pour que nos sociétés se dotent d’outils et d’institutions de connaissances, d’éclairage et de réflexions plus utiles aux débats publics concernant l’organisation et le fonctionnement de l’économie ?

(2) L’AFEP a également pour objectif de promouvoir en pratique le pluralisme dans le champ académique, en posant une analyse critique sur les institutions qui le portent. Cette année, il s’agira notamment de s’appuyer sur le travail des commissions de réflexions et de débats (le recrutement des enseignants-chercheurs en économie ;

l’évaluation des productions scientifiques, etc.) dont les premiers travaux se seront tenus durant le premier semestre 2010, avec une première synthèse le 17 juin 2010. Les propositions de communications (2 pages) sont à envoyer à sophie.goyat@univ-lille1.fr pour le 30 septembre.

Comité d’organisation : Florence Jany-Catrice, Thomas Lamarche, Nicolas Postel, Richard Sobel, Bruno Tinel

Comité scientifique : Bruno Amable, Carlo Benetti, Arnaud Berthoud, Jérôme Bourdieu, Robert Boyer, Alain Caillé, Bernard Chavance, Ève Chiapello, Gabriel Colletis, Laurent Cordonnier, François Eymard-Duvernay, Olivier Favereau, Bernard Friot, Maryse Gadreau, Jean Gadrey, Jérôme Gautié, Bernard Gazier, Marc Humbert, Thierry Kirat, Agnès Labrousse, Dany Lang, Catherine Laurent, Edwin Le Héron, Dominique Lévy, François Legendre, Frédéric Lordon, Yannick Lung, Jacques Mazier, Philippe Méhaut, Sabine Montagne, El Mouhoub Mouhoud, François Morin, Sandrine Michel, André Orléan, Jean-Luc Outin, Roland Perez, Pascal Petit, Claire Pignol, Dominique Plihon, Christophe Ramaux, Gilles Raveaud, Nadine Richez- Battesti, Jacques Sapir, Philippe Steiner, Henri Sterdyniak, Fabrice Tricou, Ramon Tortajada, François Vatin, Hélène Zajdela.


“Discours autoritaires et résistances au XXème siècle” - Appel à contribution pour le n° 6 de la revue électronique Textes et contextes (Université de Bourgogne).

Le numéro 6 de la revue Textes et contextes de l’EA 4182 (Centre Interlangues, TIL, Université de Bourgogne) consacrera sa réflexion aux types de discours produits ou imposés par les régimes totalitaires ou, plus largement, autoritaires ou encore par un pouvoir central dominant vis-à-vis de ses colonies, de ses régions ou de la périphérie. La période concernée est le XXème siècle sans limites géographiques. Le discours est considéré comme instrument politique au service du pouvoir et on s’interrogera sur son utilisation et sa rhétorique, sur les phénomènes de propagande liés au discours officiel, de manipulation, de censure, d’autocensure, etc.

Ces mêmes régimes autoritaires ne génèrent-ils pas en même temps et comme corollaire aux discours autoritaires des formes de résistances ? Des études ont porté sur ce lien entre oppresseurs et résistants dans les cas de l’Allemagne, l’Italie et la France et elles ont pu montrer que “les résistances et les régimes d’oppression et d’occupation en Europe durant la Seconde Guerre Mondiale appartiennent au même monde” car ils sont issus d’une même culture, d’un même cadre étatique, d’un même monde social, d’un même monde géostratégique. On pourra s’intéresser aux espaces de libertés ouverts par les formes de résistances dans le contexte autoritaire, à leur dynamique, aux modalités qui permettent d’échapper à l’emprise de l’autoritarisme (l’exil, la création, les formes subversives de langage, l’affirmation de l’histoire individuelle ou régionale face à l’Histoire officielle…).

Le volume consacrera un volet aux formes de propagande et/ou résistances véhiculées par la création artistique (littérature, peinture, cinéma…). Ce sera le moment de s’interroger sur la démocratie (ou absence de démocratie) interne aux différentes formes artistiques, les rapports qui se nouent entre l’auteur (l’autorité ?) et le lecteur/le spectateur, sur les formes d’adhésion suscitées par le créateur, sur la marge de liberté (de résistance ?) laissée au lecteur. En ce qui concerne le roman, il serait envisageable de travailler dans le sillage des travaux de Nelly Wolf (Le roman de la démocratie, 2003) qui interrogent le rapport entre littérature et politique ; elle a forgé des expressions telles que « roman contractuel » ou « roman comme démocratie » car elle considère qu’il existe une analogie entre la forme romanesque et ce qui fonde les démocraties modernes.

Ce type d’analyse permettra d’envisager les créations artistiques produites en temps de démocratie comme des formes de discours autoritaires, alors que des formes de création qui ont surgi en contexte autoritaire et contraintes par la censure peuvent instaurer une démocratie interne et donc une forme de résistance.

Les propositions de contribution (un résumé d’une page assorti de cinq références bibliographiques maximum) devront parvenir avant le 1er octobre 2010 à l’adresse suivante : revuetil@u-bourgogne.fr

Les textes devront être inédits. Langues acceptées : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Polonais, Russe. Notification d’acceptation : 15 novembre 2010.

Remise des articles : 15 février 2011

Résultat de l’expertise : 15 mai 2011

Retour des articles revus : 1er juillet 2011

Publication du numéro : novembre 2011.

La notification d’acceptation ne sera qu’indicative, la décision de publication finale étant soumise au résultat de l’expertise anonyme des articles remis au 15 février.

Pour toute information complémentaire prendre contact avec :

jean-luc.gerrer@u-bourgogne.fr

melanie.joseph-vilain@u-bourgogne.fr

catherine.orsini-saillet@u-bourgogne.fr


La construction contemporaine des territoires du Champagne.  L’invention de la Champagne viticole (1811-1911-2011) - Troyes - 7, 8, 9  avril 2011 - Appel à contributions

La constitution de la Champagne viticole contemporaine est pour une large part une construction historique effectuée il y a maintenant près d’un siècle. Elle s’ancre dans une évolution de longue durée qui voit s’implanter, dès l’Antiquité ou plus sûrement dès la période médiévale, la vigne dans la région. Apparaîtront ensuite, pendant l’époque moderne, le vin de Champagne et l’ensemble des structures de fabrication et de commercialisation qui font sa renommée aujourd’hui. À l’occasion du centenaire des révoltes champenoises de 1911, il est important de revenir sur les différents moments de genèse, de mutations et de construction des territoires viti-vinicoles de la Champagne, du début du XIXe siècle à aujourd’hui, en passant par les phases techniques, économiques et culturelles d’invention du Champagne, ou encore par les temps de conflictualités et de convergences politiques et sociales d’élaboration de ses normes de production et de commercialisation.

Il s’agit, au cours de ce colloque, de revisiter les différents temps de cette construction du vignoble et du vin de Champagne en insérant les axes problématiques de son étude dans des jeux d’échelles locaux, nationaux et internationaux permettant de comprendre la configuration des territoires du Champagne et, dans le même temps, d’appréhender la place et l’influence de ce produit dans d’autres espaces (régions française et européennes d’appellations, vins du nouveau monde).

Ce colloque se penchera donc sur les différents temps de l’histoire du vin de Champagne et de la Champagne, comme construction sociale fondées sur des mutations techniques (industrialisation connexe), économiques, sociales (création des groupes d’intérêt) mais aussi politiques et juridiques. Il reviendra en outre sur l’histoire « moins visible » des savoir-faire, des gestes et des différentes traditions savantes et populaires qui constituent sa culture technique spécifique. Enfin, il conviendra de s’arrêter sur l’image et les représentations du Champagne en France et à l’étranger. Faire l’histoire de ces territoires de Champagne comme de ce vin ne peut donc esquiver les événements de 1911 mais en re-situant les événements de cette année dans une plus longue durée, celle de la construction de la Champagne viticole. À cette occasion le travail historique ne peut ignorer les enjeux mémoriels contemporains. Il convient, sans les éviter, de les appréhender également d’un point de vue historique. La réflexion ne saurait se borner à l’analyse des conflits entre Marnais et Aubois, entre négociants et viticulteurs, ni même à l’histoire politique locale. L’objectif est de centrer la réflexion sur les territoires de Champagne, de construire un savoir historique et scientifique qui n’ignore pas l’histoire événementielle et locale et s’inscrit dans une approche contemporaine de l’évolution de la Champagne viticole jusqu’aux défis du présent.

Thématiques retenues

1) Le temps de l’essor du Champagne effervescent et les mutations du vignoble (de 1830 au phylloxéra)

Au cours de cette session, les thèmes suivants seront abordés : avancées techniques et industrielles ; les travailleurs du Champagne au XIXe siècle : diversité et rapports sociaux ; les modifications de l’espace viticole de la Champagne et la rétraction du territoire. Les communications s’orienteront également sur l’étude du développement des maisons de négoce, sur l’essor international du Champagne, sur les premières protections du Champagne, sur la littérature normative du Champagne, etc. Dernier thème envisagé : derrière l’essor, les tensions sociales.

2) Le temps des crises (de la fin du XIXe siècle à la Seconde Guerre mondiale)

Il s’agira d’évoquer « Le temps des crises » à travers, entre autres : le phylloxéra et ses conséquences en Champagne, la crise économique, les fraudes, les révoltes, les aspects sociaux dans les vignes (misère, pauvreté, mévente, etc.), les conflits mondiaux en Champagne, les délimitations du vignoble, les jeux de pouvoirs et organisations professionnelles, etc.

3) Le temps d’un nouveau développement (de 1945 à aujourd’hui)

Lors de cette dernière session, les communications aborderont, durant la période proposée, la réalité de l’essor technique réalisé après 1945, le développement de la profession (interprofession, coopératives, producteurs indépendants), la situation des marchés anciens et nouveaux, ou encore la lutte contre les fraudes internationales du Champagne, etc. L’analyse se tournera en outre sur la question de la ré-invention de l’image du Champagne (ou réutilisation des représentations du XIXe siècle et sur les relations très contemporaines entre Champagne et idée de terroir et les enjeux territoriaux liés à la délimitation en regard des normes internationales.

Calendrier

- Date limite de présentation des résumés : 15/09/2010

- Réponse aux auteurs avant le 1er/11/2010 après expertise du Conseil scientifique du colloque

Présentation des propositions de communication

- Titre de la communication

- 1 résumé anglais français de 1500 signes (espaces compris) maximum

- 1 résumé en anglais de 1500 signes (espaces compris) maximum

- La présentation et les coordonnées de l’auteur

- Un résumé reçu après la date limite du 15/09/2010 ne sera pas accepté

Critères d’évaluation des résumés

- Clarté du sujet proposé

- Rapport avec les thématiques du colloque

- Intérêt scientifique

Contact : olivier.jacquet@ubourgogne.fr - 03 80 39 63 89), Chaire UNESCO “Culture et Traditions du Vin”.


Haut de page